de  |  fr  |  it

Recherche...





Communications

La place du gaz naturel au centre des débats

Pascal Abbet ouvre la séance.


Lors de la 58ème Assemblée générale des Gaziers romands du 1er juin à Genève-Aéroport, la place du gaz naturel au sein de la Stratégie énergétique 2050 était au centre des débats. Michel Bonvin, Professeur HES-SO Valais, a clôturé la réunion avec une présentation sur «La place du gaz naturel dans le ménage énergétique du futur». 

Valérie Iaccheo

Suite au mot de bienvenue du Président, Pascal Abbet, la parole est donnée à Michel Balestra, Président des SI de Genève, pour lequel le mot «gazier» est agréable car évocateur d’une époque au tournant du XXe siècle, liée au progrès technologique. Le gaz naturel appartient à l’avenir énergétique, étant reconnu comme énergie de transition, complément du renouvelable. La période est source d’espoir, car beaucoup reste à imaginer. Le Président fait le point sur les travaux réalisés en 2016 et relève la progression de 5% des volumes consommés dans des conditions cadres n’avantageant pas le gaz naturel (révision de la loi sur le CO2, réglementations cantonales, Stratégie énergétique 2050). La transition présuppose la maîtrise des étapes intermédiaires où le gaz naturel a un rôle important pour la prospérité du pays. L’enjeu principal consiste à participer aux travaux législatifs, en mettant en avant la capacité du gaz naturel à réduire le CO2 (par l’assainissement des installations au mazout), à servir d’énergie d’appoint pour le CAD, et à sa capacité de stockage. Au niveau des cantons, la transcription du MOPEC se poursuit dans les lois cantonales, et les négociations pour l’évolution de la Convention de branche continuent (modèle d’accès au réseau MACH2). Au niveau de la Confédération, il relève la mise en oeuvre de la loi sur l’ouverture du marché, où les Gaziers ont été consultés par l’OFEN, qui s’inscrit dans les vues d’une ouverture partielle du marché. L’ASIG et Swissgas ont fait un travail remarquable de communication avec un changement fondamental de la vision du futur et des modèles d’affaires. Pascal Abbet aborde ensuite le changement des structures de travail et d’organisation. La commission GNC a été supprimée et est en grande partie intégrée à la commission technique. La commission marketing a adopté de nouveaux modes de fonctionnement plus rationnels. Le bureau de l’ASIG à Lausanne a engagé une personne en soutien pour cette année. La nouvelle stratégie nationale du gaz naturel met un nouvel accent sur le sponsoring. Il salue aussi la campagne de promotion du gaz naturel en Romandie. La Commission technique a poursuivi ses actions pour une meilleure maîtrise de la sécurité. Le Président rappelle les formations destinées aux partenaires des installations, Installateur agréé gaz et Intervention de sécurité gaz, gérée par la SSIGE sur le site de la Rama. L’environnement des affaires étant en pleine mutation, l’association a pleinement rempli son rôle par la mise en place d’un environnement favorable. Au sein du comité, Pascal Abbet annonce la démission d’Antoine Delattre, qui a été remercié pour sa participation à diverses commissions durant 34 ans. La candidature d’Alain Jaccard a été validée pour son remplacement.

 

 

Commentaires (0)

Pas trouvé de commentaires!

Ecrire un nouveau commentaire

© SVGW/SSIGE 2011
SVGW/SSIGE
Votre panier est vide

Info

Manifestations

AQUA PRO GAZ À BULLE
7.-9. Februar 2018
Bulle, Espace Gruyère


l’assainissement intérieur des conduites d’eau potable