de  |  fr  |  it

Recherche...





Communications

Des têtards comme indicateurs de perturbateurs endocriniens dans l’eau

La Ville de Lausanne teste pour la première fois en Suisse un nouveau procédé pour détecter la présence de perturbateurs endocriniens dans l'eau. Il s'agit de têtards génétiquement modifiés qui réagissent à ces substances en devenant fluorescents ! Cette méthode, développée par une start-up française, permet de mieux connaitre les concentrations de ces perturbateurs dans l'eau. A terme, cette technique pourrait permettre un meilleur suivi des performances des STEP et servir d'alarme dans le domaine de l'eau potable.

La ville de Genève testera également ce procédé dans le courant de l'année prochaine.

Lausanne officielle : " Détection des perturbateurs endocriniens "

RTS Info : " A Lausanne, des têtards pour détecter les perturbateurs endocriniens dans l'eau "

Commentaires (0)

Pas trouvé de commentaires!

Ecrire un nouveau commentaire

© SVGW/SSIGE 2011
SVGW/SSIGE
Votre panier est vide

Info

l’assainissement intérieur des conduites d’eau potable