de  |  fr  |  it

Recherche...





Journées "Eau de Genève"

Fête pour les 120 ans du Jet d’eau de Genève

Le Jet d’eau fête cette année ses 120 ans. Les Services Industriels de Genève (SIG) célèbrent son anniversaire en organisant des attractions publiques, dans lesquelles l’eau joue un rôle important.

(7.11) Depuis 2003, le Jet d’eau fonctionne 365 jours par an, sauf par mauvais temps. Lors des journées « Eau de Genève » du 15 au 18 septembre, les cinq
« gardiens du Jet d’eau », des retraités des SIG, ont fait une exception. Ils ont désactivé le Jet d’eau plusieurs fois par jour, afin que les visiteurs puisent observer sa vie intérieure. Des classes d’école et des particuliers ont saisi cette occasion pour se faire expliquer son fonctionnement par des collaborateurs des SIG en chemises bleues, portant l’inscription « L’effet eau de Genève ».

L’entretien et l’exploitation coûtent 750 000 francs par an

Sous la plate-forme à côté du jet d’eau, les pompes « Salève » et « Jura » propulsent en l’air 500 litres d’eau du lac par seconde. Sept tonnes d’eau sont en l’air en permanence. L’eau est comprimée à une pression de 16 bar ou 16 kilogrammes par cm2, à travers une buse conique, relativement petite en comparaison. Elle tire sa couleur blanche des milliers de petites bulles d’air qu’elle porte en elle, explique Jacques Andrey des SIG. Pour éviter que la buse se bouche, des grilles devant l’entrée du réservoir retiennent les algues, les plantes et les poissons. Les pompes sont démontées et entretenues alternativement tous les quatre ans. Cela a un certain coût pour les SIG : l’entreprise consacre 750 000 francs par an pour l’exploitation et l’entretien du jet d'eau.

Une sculpture d’eau de 140 mètres de haut

Une exposition dans la tente à côté du Jet d’eau illustre le développement historique de la sculpture d’eau. Construit à l’origine à côté de la centrale hydro-électrique « La Coulouvrenière » pour réguler la surpression, le Jet d’eau est devenu une attraction touristique après quelques années déjà et il fut transféré à son emplacement actuel dans le bassin du port. Alors qu’il ne mesurait que 30 mètres la première année, la fontaine faisait déjà 90 mètres après sa transformation en 1891, avant d’atteindre sa hauteur actuelle de 140 mètres en 1951.

© SVGW/SSIGE 2011
SVGW/SSIGE
Votre panier est vide

Info