de  |  fr  |  it

Recherche...





Séance du Comité: Contrôle de la stratégie de l'association

Lors de la session du 9 mars 2017, le Président de la SSIGE, Jean-Claude Weber, a souhaité la bienvenue au nouveau membre du Comité, Martin Moser. Martin Moser dirige chez ewb, Berne, le domaine «Réseaux» et remplace Felix Strässle, Soleure, au sein du Comité de la SSIGE, lequel avait déposé sa démission du Comité lors de l'assemblée des membres 2016. 

Le Comité vérifie régulièrement l'état d'avancement de la mise en œuvre de la stratégie de l'association élaborée en 2014. L'objectif est de pouvoir réagir en temps utile aux changements des conditions cadres. Certains choix fondamentaux actuels concernent le chauffage à distance, la mise à disposition d'instruments de mise en œuvre pour l'application dans le secteur du gaz et de l'eau, la coopération avec d'autres organisations, l'élaboration d'une stratégie «Eau», ainsi que la garantie du futur financement des activités de l'association.

Adoption de la directive F1 relative aux réseaux de chauffage à distance

Un élément fondamental de la mise en œuvre de la stratégie de l'association est l'introduction de prestations de service dans le secteur du chauffage à distance. Avec la mise en application par le Comité de la directive F1 relative aux réseaux de chauffage à distance au 1er avril 2017, une étape déterminante a été franchie. Le Comité cordialement les membres du groupe de travail concerné, composé de représentants des usines, et le secrétariat, pour l'énorme travail qui a été fourni en un temps record. D'autres prestations liées au chauffage à distance suivront, par ex. dans les domaines de la sécurité au travail et de la formation initiale et continue. En outre, le Comité attend des aides concrètes pour optimiser la combinaison du gaz et du chauffage à distance, par ex. sous forme de guide.

Projet pilote Aqua et projet pilote Gaz: ready for take off

La numérisation gagne de plus en plus en importance au sein de la SSIGE. Le Comité est conscient que l'accès aux réglementations techniques (notamment à celle de la SSIGE) se fera dans l'avenir par le biais de plateformes en ligne. D'autres fonctionnalités, par ex. le partage d'informations techniques et l'assistance pour des travaux de planification ou dans la phase d'exploitation et de maintenance, suivront ultérieurement. Au vu des défis actuels à relever, par ex. la mise en œuvre des «bonnes pratiques» (W12) dans le secteur de l'eau, et celle des audits de sécurité (G221) dans le secteur du gaz, ainsi que la réorganisation de la haute surveillance de la Confédération conformément à la Loi sur les installations de transport par conduites, le Comité a décidé de valider les deux sous-projets pilotes Aqua et Gaz. Les projets pilotes Aqua et Gaz se fondent sur la solution web existante OK-Pilot, déjà utilisée en Suisse romande dans différentes entreprises de distribution de gaz.

Stratégie «Eau» comme glissière de sécurité de la future orientation

Les thèmes prioritaires actuels dans le secteur de l'eau ont déjà été définis par le biais de la stratégie de l'association et du rapport de branche Eau. Il s'agit de la garantie juridique et de planification des ressources en eau, de la protection durable des eaux de source, souterraines et de surface, ainsi que de la préservation des infrastructures et de la professionnalisation. En ce qui concerne l'opérationnalisation et la mise en œuvre concrète, des décisions stratégiques et la clarification des priorités et des coopérations sont toutefois indispensables. Le mandat du secrétariat – élaborer une stratégie Eau – permet au Comité de poser les jalons d'un positionnement de la SSIGE en tant que prestataire de service moderne et efficace pour les futurs besoins du secteur de l'eau potable.

Impact des changements structurels dans le secteur de la distribution sur les cotisations des membres

La SSIGE ne peut renforcer sa position et défendre les intérêts de la branche que si le financement de ses prestations collectives est garanti. Les besoins d'intervention ont déjà été identifiés pour le secteur du gaz – libéralisation du marché, loi sur l’approvisionnement en gaz et dégroupage – et la garantie sur le long terme du financement de la SSIGE dans le secteur de l'eau devient dès lors l'un des thèmes prioritaires. Les changements structurels dans le secteur de l'eau, par ex. la gestion technique par des prestataires externes, peuvent entraîner dans certaines communes une perte de l'identification avec leur «propre» compagnie de distribution d'eau – avec pour conséquence le départ de certains membres de l'association. Il convient ici de s’y opposer. Comme pour le secteur du gaz, le Comité de la SSIGE a donc chargé le secrétariat d'analyser les besoins d'intervention et d'élaborer des propositions de solution.

Nouveau membre au sein de la commission principale Formation professionnelle

L'objectif du Comité est le renforcement de la commission principale Formation professionnelle (B-HK) en tant qu'organe chargé de la formation professionnelle et de la formation continue à des fins professionnelles. Par conséquent et à la demande de la B-HK, le Comité a désigné M. Samuel Wittwer, responsable du secteur Approvisionnement en eau, comme nouveau membre de la B-HK.

Engagement international – mutations 

EurEau est l’association faîtière européenne de la gestion des eaux. Le Comité a délégué André Olschewski, responsable du secteur Eau de la SSIGE et Mauro Suà, Bellinzone, vice-président Eau à la SSIGE, comme nouveaux représentants au sein d'EurEau. André Olschewski succèdera en mai 2017 à Urs Kamm dans la General Assembly (Board). Mauro Suà succèdera en janvier 2018 à Urs Manser, responsable du secteur Formations et prestations, au sein du Committe EU3 (Economics and Legal Affairs).<xml></xml>

© SVGW/SSIGE 2011
SVGW/SSIGE
Votre panier est vide

Info

l’assainissement intérieur des conduites d’eau potable