de  |  fr  |  it

Recherche...





Remise du brevet fédéral de fontainier

Volée des fontainiers 2017 dans la cour du Château d’Aigle.


Au terme de 9 mois de formation, les 21 nouveaux fontainiers de la volée 2016 ont fêté la remise de leur diplôme dans le cadre magnifique du Château d'Aigle.

 

Au terme d’une formation exigeante, la nouvelle volée de fontainiers s’est retrouvée le 5 mai pour une journée festive qui a clôturé leur bel investissement. Les souhaits de bienvenue des autorités d’Aigle ont été adressés par la Vice-Présidente, Isabelle Rime. Celle-ci a relevé que l’eau bue à Aigle est d’excellente qualité, provenant de sources jaillissant des rochers au pied des Alpes vaudoises. En témoigne l’analyse réalisée récemment à l’occasion de la campagne de carafes destinée à encourager la consommation de l’eau du robinet. Ce projet a d’ailleurs valu à la commune de remporter le dernier PR Award, décerné à Genève. Madame Rime relève que l’eau revêt aussi une valeur touristique à Aigle, au travers de la balade des fontaines, soit environ 5 km de parcours avec une sélection de 27 fontaines. Le secrétaire de la commission de formation Fontainier de la SSIGE, Thomas Rotach, a adressé ensuite de chaleureuses félicitations aux participants, ainsi que Konrad Schmidt, président de l’Association suisse des fontainiers, et enfin le nouveau Président de l’Association des fontainiers de Suisse romande, Sylvain Volbert. Avant la remise des diplômes à proprement parler dans la salle hautement représentative des Gouverneurs, la parole a été donnée à Stéphane Storelli, chef du service Eau – Energie de la Commune de Bagnes, qui a présenté la chaîne de valeur constituée par le partenariat entre ingénieurs et fontainiers au sein d’une distribution d’eau. Il a retracé le travail du fontainier dans le cours de l’année, en passant des vannes aux bornes hydrantes, puis des sources aux réservoirs, sans oublier les chantiers à suivre ou la recherche de fuites. Monsieur Storelli n’a pas manqué de souligner l’importance du personnel qualifié au sein des services techniques, et la difficulté à justifier de tels engagements, la perception de l’actitivé d’un service des eaux étant encore trop peu valorisée. Pourtant, il relève encore un gros potentiel d’emploi et lance un appel à motiver les jeunes à se former aux métiers de fontainier et d’ingénieur du domaine de l’eau. Martial Wicht, responsable romand de la SSIGE, a quant à lui relevé la progression réjouissante des fontainiers formés en Romandie depuis le lancement de la formation il y a 16 ans. Aujourd’hui, on compte près de 200 porteurs du brevet fédéral passés par cette filière. Toutefois, il relève qu’abstraction faite des grands distributeurs qui forment chaque année plusieurs collaborateurs, le nombre de distributeurs d’eau potable qui emploient un fontainier se réduit significativement. Il incite les associations à être plus actives dans la promotion de cette formation en la valorisant. Suite à un apéritif dînatoire fort apprécié, et avant de regagner leurs pénates, les nouveaux diplômés ont pu suivre une visite guidée du Château et de ses caves.

© SVGW/SSIGE 2011
SVGW/SSIGE
Votre panier est vide

Info

l’assainissement intérieur des conduites d’eau potable